Raymond Gros

Un Artiste Martial

  • Ceinture Noire 7è Dan Krav-Maga
  • Ceinture Noire 7è Dan de Karaté
  • Ceinture Noire 7è Dan FEKAMT et FFKDA,
    le plus jeune de France en 2013
  • Ceinture Noire de Taï-Jitsu
  • Ceinture Noire de Full-Contact

« Raymond Gros est avant tout un artiste martial complet. Nourri de toutes ses influences, ce spécialiste de la self-défense milite pour des techniques simples et efficaces « 

Karaté Bushido
magasine n°1 en France
des sports de combat

Un Pédagogue hors pair

  • Professeur Diplômé D’Etat Krav-Maga (BEES 2e degré + DEJEPS)
  • Instructeur International de Krav-Maga Diplômé Fédération Israélienne IKMF
  • Enseigne les Arts Martiaux depuis + 30 ans, la self-défense depuis 25 ans et le Krav Maga depuis + de 10 ans
  • Formateur de plus de 350 Ceintures Noires à son actif (du 1er au 5è Dan) en Krav-Maga, Karaté, Full contact, Karaté contact
  • Médaillé d’argent du Ministère de la Jeunesse et des Sports
  • Formateur dans plusieurs entreprises de sécurité
  • 15 ans formateur à l’école des cadres de professeurs d’arts martiaux
  • Formateur et spécialiste Team Building en entreprises

« La façon d’enseigner de Raymond Gros se base sur une pédagogie novatrice bien particulière et très appréciée. Preuve en est le taux de fidélisation de ses élèves, extrêmement important, ou encore la participation record à ses différents stages. »

Self-défense mag
magasine national spécialisé dans la self-défense

Une efficacité incontestée

  • Il a battu 5 champions du monde
    Et a remporté + de 50 combats par K.O
  • 19 fois champion de Ligue, obtint 13 titres Nationaux, et internationaux en Full Contact, Karaté Contact et Karaté
  • Stages intensifs, chaque année, de Krav Maga pour instructeurs en Israël sous la direction d’Haim Gidon, 10è dan
  • S’entraîne 3 heures quotidiennement en Krav Maga, en plus de ses cours le soir
  • Pratique quotidiennement et à haut niveau les Arts Martiaux depuis plus de 40 ans…

 » Raymond est incomparable techniquement. Il a des jambes exceptionnelles et c’est un combattant : il n’a peur de personne et ne baisse jamais les bras. Je l’ai vu battre, entre autres, A. Le Hetet, un champion du monde charismatique de karaté « 

Gérard Garson, Président de la Fekamt
20 ans médecin national fédéral
et médecin des équipes de France FFKDA
Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Un mental de combattant en quête d’adrénaline

  • diplôme d’initiateur en escalade (grandes voies dans le Verdon, Cap Canaille …)
  • brevet de pilote d’avion
  • plongée sous-marine niveau 2
Lire la vidéo

Ses diplômes

Formation continue

Regroupement mondial Intructeur

Chaque année, Raymond et Corinne font une formation continue auprès d’experts mondiaux en Israël

  • 2015, 2016, 2017, 2018 sous la direction d’Haim Gidon , 10è dan
  • 2019 sous la direction d’Amnon Darsa, Expert 5

    Et depuis une quinzaine d’années avec des instructeurs renommées tels que Eyal Yanilov, Richard Douieb, Jean-Paul Joffret …

Quelques photos

Raymond avec Haim Gidon

C'est à l'âge de 13 ans que Raymond Gros commence à pratiquer les arts martiaux.

Il débute par le karaté et s’entraîne tous les jours avec son professeur Claude Wenger, animé par le désir de devenir un champion. Très vite, son professeur décèle en lui beaucoup de talents, tant au niveau physique qu’au niveau mental. Malgré son jeune âge, Raymond Gros enchaîne tous les soirs 1 ou 2 entraînements de suite, intégrant rapidement les cours adultes où il doit se surpasser physiquement en combat pour compenser sa plus petite taille due à son jeune âge. Après seulement 3 ans d’une intense pratique, il devient ceinture noire 1er dan. Il ouvre alors son propre club de karaté, à seulement 17 ans et force le respect de ses compères. N’ayant pas encore son permis, il lui arrive fréquemment d’aller à l’entraînement à pied, réalisant régulièrement 18 kms de footing avant l’entraînement ! En quête de toujours plus de connaissances martiales et d’efficacité, il rajoute, dès l’âge de 18 ans, à ses entrainements quotidiens de karaté les pratiques intensives du kyokushinkaï et du Full-Contact.

Dès 18 ans il devient professionnel de l’enseignement des arts martiaux.

Parallèlement à cela de 17 à 27 ans il travaille le samedi soir en sécurité et service d’ordre. Sa pratique des arts martiaux lui permet de se sortir de certaines situations difficiles. Cependant, certaines de ces réponses « à risques ou délicates » lui permettent aussi d’enrichir sa pratique.

 

Raymond Gros vit pour les arts martiaux et exploite son temps pour progresser toujours et encore. Les week-ends sont passés sur les tatamis, en compétition ou en stage. Les mois de Juillet et Août sont intégralement remplis par de très nombreux stages de karaté, Taï-jitsu, Full-contact, Krav-maga …. A chacun de ces stages, il met du cœur à l’ouvrage, parfois il enchaîne des entraînements de nuit pendant 6 à 8h, puis les cours du jour ! Mais cela lui forge un mental de guerrier, qu’il met à profit tant lors des compétitions que dans la vie.

Parallèlement, sa passion pour l’enseignement, la pédagogie et l’envie de transmettre au mieux ses connaissances l’engagent à passer son professorat de karaté et arts martiaux affinitaires (B.E.E.S.1), puis son B.E.E.S 2 et quelques années plus tard une Maîtrise « Sciences et Technique des Activités Physique et Sportives ».

 

Son 1er titre de champion de l’Eure à 13 ans inaugure une longue série en tant que champion de Normandie. Chaque année, il enchaîne les titres de Champion de Ligue, collectionnent les podiums nationaux et s’illustre même sur la scène internationale. Durant ces années il battra plusieurs champions d’Europe et du monde. Lors de ses combats, il se fait souvent remarquer pour son sens du timing, sa précision dans ses coups, visant toujours les zones sensibles du corps parmi celles autorisées en compétition. Il s’illustrera en Full Contact, Karaté Contact et en Karaté, par de nombreux K.O effectués très souvent avec ses jambes (en retourné ou en chassé) au corps ou au visage, mais aussi avec les poings

Toujours à l’affût des meilleurs entraîneurs et sparring-partners, il progressera énormément en compétition pieds-poings grâce à Serge Chouraqui, actuellement 9è Dan, célèbre et respecté professeur du S.I.K Paris. Pour cela, Raymond Gros effectuera 500 km par semaine pour aller s’entraîner à Paris auprès des meilleurs compétiteurs et avec Serge Chouraqui. Mais aussi avant lui avec Eric Leclerc entraîneurs de nombreux champions d’Europe et du Monde devenu ensuite Président de la FFFCDA (Fédération Fighting Full Contact KickBoxing et Disciplines Associées) en faisant déjà des centaines de kilomètres par semaine pour aller suer avec la référence nationale du Full Contact. Toutes ces heures s’ajoutent à celles pour enseigner, en transpirant et croisant régulièrement les gants avec ses élèves en combat.

Raymond Gros fût 19 fois champion de Ligue, obtint 13 titres Nationaux, et internationaux. Il fut pendant 15 ans entraîneur de ligue et arbitre international.

Les compétitions ne sont pour lui qu’une occasion de marquer son efficacité. Car son but ultime, au delà des résultats, c’est l’efficacité martiale propre, s’appliquant aussi bien sur les tatamis que dans la rue. Pour cela, il ajouta, dès l’âge de 20 ans, des entraînements réguliers d’aikido, de tai-jitsu, de ju-jitsu puis de krav-maga quotidiennement. Il se rapprocha d’experts de self-défense, et montra un excellent niveau dans ce domaine également. Il s’entraîna en Krav-Maga auprès de Haim Gidon, Richard Douieb, Eyal Yanilov, Amnon Darsa, Megan Kadouch, Jean-Paul Jauffret… Ces débuts en seff défense se font par le Taï-Jitsu, il fut formé par le référent national Daniel Dubois dès 1990, assisté de Bruno Offert et Michel Vignon … Il passa ses grades à la fois en Krav-Maga et en Tai-Jitsu, fit de nombreux stages intensifs réservés à la formation des professeurs. Il brilla dans ces formations et fut successivement certifié professeur de tai-jistu puis de krav maga pour civils.

Ainsi il allie son efficacité lors de la pratique complète et assidue en compétitions (karaté, karaté contact, Boxe Américaine, Full Contact) avec les techniques simples, rapides et efficaces du krav-maga self-défense.

Pour que l’efficacité devienne instinctive.

Au delà de ses qualités de pratiquant martial, Raymond Gros est reconnu et apprécié pour sa grande pédagogie, ses valeurs humaines, son sens du partage. Il enseigne chaque jour aujourd’hui avec le même plaisir que lorsqu’il a commencé à enseigner, il y a 30 ans. Transmettre ses connaissances, donner à ses élèves le meilleur de lui-même afin qu’ils puissent, chacun, progresser et atteindre leurs objectifs personnels. Telle est sa vision de l’enseignement.

sa grande pédagogie, ses valeurs humaines, son sens du partage.

Il a ainsi formé plusieurs milliers d’élèves, plus de 300 ceintures noires (du 1er au 5è Dan), de nombreux enseignants d’arts martiaux, ainsi qu’un bon nombre de champions au national et international.

Son charisme et son sens du rassemblement permettent le partage de grands moments avec ses élèves, que ce soit en compétition ou en stage, moments où chacun se surpasse, animé par la cohésion du groupe. Pour son militantisme sportif et associatif, Raymond Gros a reçu il y a 10 ans la médaille d’argent du ministère de la Jeunesse et des Sports.

Pendant 15 ans il fut formateur, enseignant et jury à l’école des cadres pour la préparation du DIF et du Brevet d’Etat d’Educateur Sportif. Et c’est toujours avec grand plaisir qu’il reçoit régulièrement des témoignages spontanés de remerciement pour ses qualités de formateur et d’enseignant. En 2013 Raymond Gros obtient la Ceinture Noire 7e Dan auprès de la Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées (FFKDA) qui est la Fédération ayant la délégation de pouvoir du Ministère des Sports pour la pratique du Krav-Maga, ceci en étant le plus jeune de France et avec les félicitations du jury.

il reçoit régulièrement des témoignages spontanés de remerciement pour ses qualités de formateur et d’enseignant.

La pratique et l’enseignement des arts martiaux vu par Raymond Gros va bien au-delà d’un sport. Véritable philosophie de vie, les arts martiaux permettent à Raymond Gros et à ses élèves, de forger les caractères, d’éveiller des passions, des talents, parfois de surpasser un handicap physique, et de trouver du courage dans les moments difficiles.